Galeries 
Gitans vos Papiers
Les Gens du Voyage font partis de la France.
Citoyens français, européens, ils sont une partie constituante de la société française.
On pourrait l’oublier.
Les Tsiganes ont forgé la culture des Gens du voyage dans sa globalité : langue, coutume, stratégie de vie, activités professionnelles,
« L'expression « gens du voyage » est une catégorie juridique du droit français, mise en circulation par deux décrets de 1972, qui se référaient à la loi du 3 janvier 1969 sur « l'exercice des activités économiques ambulantes et le régime applicable aux personnes circulant en France sans domicile ni résidence fixe », qui remplaça notamment le carnet anthropométrique institué par la loi de 1912 sur les nomades par un livret de circulation et instaura la notion de commune de rattachement. » Wikipedia.

Les Gens du Voyage bénéficient aujourd’hui d’un traitement administratif à part cristallisé autour d’un document obligatoire pour tous ceux et celles qui vivent en caravane : le carnet de circulation.

Longuement mûri par différents acteurs ayant comme dénominateur commun la thématique « gens du Voyage », l’idée de « faire quelque chose » autour du carnet de circulation, de la citoyenneté des Gens du Voyage, de l’identité culturelle des Gitans, de l’approche que possède la société françaises vis-à-vis des communautés Tsiganes et Gens du voyage, s’est imposée profondément.

En ce qui me concerne, cela c’est traduit en une initiative culturelle et artistique.
Diaporama